?
Votre balcon, notre expertise.

Pourquoi étancher un balcon ?

Sur ce portail, nous vous proposons de vous aider à contrôler votre balcon. Nous avons réuni les questions et réponses les plus fréquentes concernant la rénovation des balcons : du premier constat à la réalisation de travaux.

Avec Triflex, votre balcon est entre de bonnes mains : nous travaillons exclusivement avec des entreprises spécialisées et formées par nos soins. Tous les applicateurs partenaires Triflex sont sélectionnés et certifiés, afin de vous fournir la meilleure qualité de service avant, pendant et après la rénovation de votre balcon.

Les 15 points à vérifier sur un balcon

Pour éviter qu'un balcon ne vous réserve de mauvaise surprise, l'idéal est de l'examiner régulièrement.
En effet, il est particulièrement exposé aux intempéries : la pluie et l'humidité peuvent entraîner des défauts, qui peuvent ensuite causer des dommages importants.
Intempéries
Le balcon est-il couvert ou découvert ?

En principe, un balcon non couvert est plus susceptible de subir des dommages en raison de son exposition plus importante aux intempéries, à la pluie, au gel...
1/15
Dessous balcons
A quoi ressemble le dessous du balcon ?

Lors du contrôle du balcon, il faut également inspecter la face inférieure du balcon : c'est la que l'on découvre le plus souvent les premiers signes d'infiltration dans la construction du balcon.
2/15
Pente balcon
Quelle est la pente du balcon ?

la surface au sol d'un balcon doit idéalement avoir une pente de 2 % afin que l'eau de pluie puisse bien s'écouler.
Effectuez un test simple : posez un niveau à bulle (1 mètre) contre le raccord de la porte fenêtre ou du mur. A l'extrémité du niveau, il doit y avoir une différence de hauteur de 2 cm par rapport au sol : cela correspond à une pente de 2%.
3/15
Flaque d'eau
Est-ce qu'il y a une flaque d'eau sur le balcon ?

Lorsqu'il pleut, il ne doit pas y avoir de formation de flaques d'eau sur le balcon.
Si l'eau stagne sur le sol du balcon, le risque de dégâts dus à l'humidité augmente considérablement.
4/15
Système d'évacuation
Comment est installé le système d'évacuation d'eau ?

Au moins un point d'évacuation du balcon doit être plus bas que la surface afin d'assurer l'écoulement de l'eau.
5/15
Conduit évacuation
Le conduit d'évacuation est-il exempt de feuilles ?

Il convient de vérifier régulièrement l'état du tuyau d'évacuation du balcon, surtout en automne, pour permettre à l'eau de s'écouler correctement.
6/15
Gouttière balcon
L'eau s'évacue-t-elle correctement par la gouttière ?

Si l'évacuation se fait par une gouttière, il est important de vérifier régulièrement si l'eau peut s'écouler normalement ou si elle s'accumule dans la gouttière.
7/15
Jonction façade
La jonction avec la façade de l'appartement est-elle intacte ?

Il faut accorder une attention particulière à la jonction entre le sol du balcon et la façade : celle-ci doit être complètement fermée et ne présenter aucune fissure.
8/15
Sol béton
Quel est l'état du sol en béton ?

Tout comme pour les balcons carrelés, l'état d'un sol en béton doit être contrôlé : même les petites fissures doivent être inspectées pour éviter des dégâts importants.
9/15
Eclats carrelage
Quel est l'état global du carrelage ?

Si des éclats ou des fissures sont détectées sur les carreaux, il faut faire appel à un spécialiste pour examiner les défauts de plus près.
10/15
Joints carrelage
Les joints de carrelage sont-ils intacts ?

S'il s'agit d'un balcon carrelé, les joints doivent être vérifiés régulièrement : c'est aussi à cet endroit que l'eau peut s'infiltrer.
11/15
Creux carrelage
Est-ce qu'il y a des zones creuses sous le carrelage ?

Les zones creuses sous un carrelage sont un signal d'alarme : la meilleure façon de les identifier est de taper sur le sol avec un marteau en plastique, pour éviter d'endommager les carreaux.
12/15
Pousses et mousse
Constatez-vous l'apparition de pousses ou de mousse ?

Les plantes qui poussent dans les fissures ou la formation de mousse sur le sol sont généralement des signes d'un défaut du revêtement existant.
13/15
Structure construction
Peut-on voir la structure de la construction ?

Si le revêtement de sol ou la sous-face est endommagé et que des parties de la sous-structure sont visibles, il faut consulter immédiatement un spécialiste : la capacité de charge de l'élément est menacée.
14/15
Garde corps
Quel est l'état des gardes-corps ?

Les pieds de garde-corps doivent être solidement fixés et protégés pour éviter tout risque de chute.
15/15

Les pièges à éviter

Image
Attention !
  1. Faire vérifier la solidité de la structure par un bureau de contrôle. Si la solidité de structure n’est pas engagée, l’étanchéité est envisageable.
  2. La création d’une équerre d’étanchéité au niveau des seuils ou des relevés ne garantit en rien l’étanchéité de l’ouvrage puisqu’il s’agit d’un traitement localisé. Par ailleurs ce type de réalisation n’est pas couvert par l’assurance décennale. 
  3. Le simple traitement de joints, fissures, reprises de bétonnage ou la mise en place d’une imperméabilisation sans certification, ne constitue pas la réalisation d’une étanchéité et n’amène par conséquent aucune garantie, ni réglementaire, ni technique. 
  4. Attention aux préjugés : le carrelage n’est pas étanche, il est néanmoins possible de l'utiliser en finition d'un système d'étanchéité liquide.
  5. Vérifier que l’applicateur a bien souscrit une police d’assurance couvrant les travaux d’étanchéité liquide.

Questions, réponses et conseils pratiques

Vous trouverez ici les questions les plus fréquentes.

Un carrelage seul peut-il suffire ?

❌ Non : le carrelage ne constitue pas une étanchéité.

Si on souhaite néanmoins conserver cette finition, il est possible d’opter pour un système d’étanchéité liquide, comme Triflex BWS, avec une couche de surface sablée pouvant accueillir des dalles sur plots ou un carrelage.

Qu'en est-il de la démolition du revêtement existant ?

Dans le cadre d'une rénovation avec un système d'étanchéité liquide, la démolition du revêtement existant n'est pas obligatoire.

En effet, la faible épaisseur des systèmes Triflex permettent une rénovation sur un carrelage existant sans dépasser la hauteur de seuil limite.
Vous évitez ainsi d’éventuels coûts de démolition (échafaudage, bennes, goulottes, évacuation des gravats, nouvelle chape…) et réduisez considérablement les nuisances sonores pour les copropriétaires. 

Quelles sont les obligations lors d'une construction neuve ?

A ce jour, un maître d'ouvrage n'a aucune obligation de prévoir et de réaliser l'étanchéité des balcons et plus généralement des parties non closes d'un bâtiment. Souvent préconisé par le maître d’œuvre, mais régulièrement écarté par le maître d’ouvrage du fait de son coût non-obligatoire, il n’en reste pas moins indispensable.

Quelle est la responsabilité du syndic de copropriété ?

L’article 14 de la loi du 10 juillet 1965 dispose que le syndicat : « est responsable des dommages causés aux copropriétaires ou aux tiers par le vice de construction ou le défaut d'entretien des parties communes, sans préjudice de toutes actions récursoires. »

L'article 18 de la loi du 10 juillet 1965 prévoit que le syndic est chargé, en cas d'urgence, de faire procéder de sa propre initiative à l'exécution de tous travaux nécessaires à la sauvegarde de l'immeuble.

Qu'en est-il des immeubles anciens ?

S’agissant d’une partie commune, la responsabilité civile voire pénale, du syndic ou gestionnaire d’immeubles peut et sera probablement recherchée.

Réalisations avec les solutions Triflex

Balcons BFS
1/7
Détails avant/après
2/7
Balcon avant/après
3/7
Balcon avant-après
4/7
Point de détail avant-après
5/7
Balcon avant/après
6/7
Coursive avant-après
7/7

Téléchargez le guide d'information

  • 1 Actuel: Demande d'échantillons
  • 2 Votre projet
  • 3 Vos coordonnées
  • 4 Terminé

Formulaire de contact

Utilisez ce formulaire si vous avez un projet d'étanchéité ou de rénovation.


Vous souhaitez obtenir un échantillon d'une finition Triflex ?

 
* 2 échantillons maximum
Sous réserve de disponibilité
Information importante
La finition Triflex doit être recouverte de micropaillettes ou de silice afin de garantir une antidérapance suffisante. 
Les teintes présentées ci-dessous incluent un sablage décoratif Triflex Micro Chips. Celui-ci peut-être remplacé par un sablage de silice fine ou grosse.
 

Retrouvez plus d'informations sur nos finitions : www.triflex.fr/finitions-triflex 

Vous avez des questions ? Vous souhaitez plus d'informations ?

Contactez Triflex France
du lundi au vendredi, de 9h à 17h